Luxation de la rotule

Maladie

La rotule se luxe vers le côté externe du genou souvent suite à un traumatisme qui peut être minime. Le patient à souvent l’impression que le genou se déboite. Cela génère une très forte appréhension.

Les luxations, lorsqu’elles se reproduisent peuvent générer des lésions cartilagineuses, donc des douleurs et de l’arthrose précoce.

Après le deuxième épisode de luxation, on retient l’indication opératoire afin de stabiliser la rotule.

Il existe souvent une dysplasie (anomalie) de l’articulation fémoro-patellaire.

Intervention

Plusieurs techniques opératoires existent (elles peuvent être associées) :

  • Médialiser et parfois abaisser la tubérosité tibiale antérieure (point d’insertion du tendon rotulien sur le tibia).
  • Reconstruire le MPFL (Médio patello-femoral ligament) afin de « ressangler » la rotule ou creuser la trochlée (partie fémorale de l’articulation fémoro-patellaire) par trochléoplastie.

Elle se pratique sous anesthésie générale ou rachi-anesthésie.

Suites

L’hospitalisation dure 2 jours en moyenne.

A la fin de l’intervention le membre inférieur est immobilisé dans une attelle en extension.

La marche avec appui complet est reprise dès le lendemain de l’intervention sous couvert de l’attelle pendant 1 mois.

L’arrêt de travail est de 8 semaines en moyenne.

Les anticoagulants sont maintenus 45 jours.

La rééducation 

La rééducation douce est débutée d’emblée en cabinet de kinésithérapeute libéral.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre chirurgien.