Arthrose du genou

Maladie

L’arthrose est une usure du cartilage. Au genou on parle de gonarthrose. Elle peut être primaire (sans cause retrouvée) ou secondaire à une fracture, une maladie rhumatismale (polyarthrite rhumatoïde …), à une méniscectomie ancienne.

L’arthrose se manifeste par des douleurs, un épanchement intra-articulaire, une limitation des mobilités et une gène fonctionnelle de plus en plus importante : limitation de la durée de marche (périmètre de marche). L’arthrose peut concerner un ou plusieurs des compartiments du genou.

Le diagnostic se fait sur les radiographies, L’IRM est inutile.

Intervention

En cas d’échec des traitements médicaux (antalgiques, anti inflammatoires, infiltration /visco supplémentation, rééducation), une intervention est souvent nécessaire afin de soulager la douleur et de redonner une autonomie.

Plusieurs interventions sont réalisables : soit une ostéotomie, soit une arthroplastie : mise en place d’une prothèse de genou. Cette prothèse est Unicompartimentale (PUC) en cas d’atteinte d’un seul compartiment et Totale (PTG) en cas d’atteinte de plusieurs compartiments ou de contre indication à la PUC.

L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale ou sous rachianesthésie.

La durée d’hospitalisation varie entre 3 jours et 1 semaine en fonction du terrain médical et de l’environnement social du patient.

Suites opératoires

Nous appliquons des protocoles de réhabilitation améliorée après chirurgie, visant un retour à l’autonomie le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions de confort.

L’appui est immédiat et complet. Les pansements sont refaits par une infirmière. Les sutures (fils ou agrafes) sont enlevées au 15ème jour.

La déambulation est reprise avec l’aide du kinésithérapeute entre 2 cannes béquilles ou à l’aide d’un déambulateur.

La sortie de la clinique est possible quand le patient a retrouvé une autonomie minimale : se lever, se coucher, s’habiller, faire sa toilette et marcher seul avec les cannes.

Rééducation

Elle est indispensable dans les suites opératoires. Cette rééducation peut être réalisée soit en cabinet libéral en ville, soit en centre de rééducation.

La durée de la kinésithérapie dépend de la récupération du genou, en moyenne 2 à 3 mois.

Rééducation

Elle est indispensable dans les suites opératoires. Cette rééducation peut être réalisée soit en cabinet libéral en ville, soit en centre de rééducation.

La durée de la kinésithérapie dépend de la récupération du genou, en moyenne 2 à 3 mois.

Activités autorisées

Les activités autorisées avec une PTG : les activités physiques douces en particulier en décharge (marche à pied, vélo, natation,…) sont autorisées voire conseillées dans les suites. Toutes les activités à haute intensité (courses à pied…) sont déconseillées.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre chirurgien.