Instabilité

Maladie

C’est la perte de contact, permanent ou temporaire, entre deux surfaces articulaires. La luxation est le plus souvent antérieure (98% des cas), et survient préférentiellement chez le patient jeune.

orthonormandie-visuel-epaules-instabilite

Le premier épisode de luxation est très douloureux, obligeant à une réduction rapide de l’épaule aux urgences, associée à une immobilisation.

La principale complication de cette première luxation est le risque de récidive, d’autant plus grand que le patient est jeune et sportif (handball, volleyball, basket…). Cette récidive peut survenir lors de gestes anodins tels l’enfilement d’un tee-shirt, entraînant des lésions de l’épaule. Après plusieurs luxations, l’épaule devient douloureuse : c’est l’épaule douloureuse instable.

Un bilan radiographique et un arthroscanner seront demandés par votre chirurgien afin d’analyser les lésions osseuses et ligamentaires provoquées par l’extrusion de la tête humérale.

Rééducation

Un travail de proprioception (repositionnement postural, équilibre de l’omoplate) avec renforcement musculaire du sous-scapulaire doit d’abord être entrepris.

Chirurgie

En cas d’inefficacité du traitement rééducatif, une stabilisation chirurgicale sera nécessaire. Il existe deux interventions :

  • le bankart : c’est la remise en tension d’un complexe labro-ligamentaire
  •  la butée : transfert ostéo-tendineux.

orthonormandie-visuel-epaules-instabilite-chirurgie

Suites opératoires

Après l’intervention, l’épaule sera immobilisée entre 15 jours et un mois, en fonction du type de stabilisation. La rééducation sera commencée dès la levée de l’immobilisation.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre chirurgien.